L’activité économique des professionnels du tourisme en berne 

Une clientèle présente dans les stations de ski malgré une offre touristique réduite

Dans la continuité du mois de juillet, le mois d’août 2020 a été particulièrement bien fréquenté. L’image « nature » de la destination et la météo estivale ont attiré les visiteurs. Un bon point après un printemps et un démarrage de saison catastrophiques en raison de l’épidémie de Covid-19. Les professionnels du tourisme restent inquiets pour l’arrière-saison avec des états de réservation bien en deçà d’une année classique.

Le Massif plébiscité par les touristesLe mois de juillet affiche de bien meilleurs résultats que prévu, particulièrement sur le Massif. Les réservations de dernières minutes ont permis un bon rattrapage de la situation et laissent présager un mois d’août encourageant si la situation vis-à-vis du Covid reste favorable ainsi que les conditions météorologiques.

Résultats de l'étude menée en juin 2020 par l'Agence Régionale du Tourisme du Grand-Est sur les impacts du Covid-19 pour les hébergements - données pour le département des Vosges

Entre la crainte d’attraper le virus qui persiste, une situation économique fragile et la réouverture progressive des frontières, c’est une saison difficile qui s’annonce. Les états de réservation sont bien en deça d’une saison estivale classique. La fréquentation de cet été reposera certainement sur une tendance accrue aux réservations de dernière minute et sur la présence d’une clientèle de proximité, voire locale. Espérons que les conditions météorologiques seront bonnes. Une chose est c...

L’arrivée de la neige juste avant les vacances d’hiver aurait pu redonner le sourire aux professionnels du tourisme. C’était sans compter sur les épisodes de tempêtes qui ont mis à mal le manteau neigeux. De ce fait, l’activité des stations de sports d’hiver a été limitée durant les vacances d’hiver 2020. Pour les hébergeurs du massif, les résultats sont également mauvais. Seuls les sites de visite et les offices du tourisme semblent satisfaits de la période. Si la fréquentation lors des ...

Par définition, la période inter-vacances est plus calme en terme de fréquentation touristique. L’an dernier, l’arrivée en abondance de neige dès le début du mois de janvier avait assuré une bonne fréquentation touristique durant l’ensemble de la période. Cette année, la situation est tout autre. En effet, l’absence de neige n’a pas permis de maintenir le bon niveau de fréquentation affiché durant les vacances de Noël. Compte tenu de conditions météorologiques peu propices à la pratiques d’...

Les vacances de Noël 2019-2020 ont fait l’objet d’une bonne fréquentation. L’absence de neige, qui a limité l’ouverture de nombreuses stations de ski, n’a pas freiné la fréquentation touristique. Si les conditions météorologiques n’ont pas été propices à la pratique des activités hivernales, les hébergements et sites de visite ont été bien fréquentés durant la période.

Avec un bon niveau de fréquentation, les professionnels du tourisme sont satisfaits. Le temps ensoleillé et les températures estivales de la période ont attiré les touristes en nombre. Malgré un état des réservations moyens pour la fin du mois, les prévisions météorologiques vont-elles permettent de maintenir un bon niveau de fréquentation jusqu’au début du mois de septembre ?