Interview Équipe Vosges Tourisme Pro

Interview Équipe Vosges Tourisme Pro

Qu’est-ce qui a changé, selon vous, en 30 ans ?

Corinne : La fin du Minitel, du répondeur des neiges - parler dans une machine, mon grand stress de début de carrière - des salons du tourisme avec des permanences de dix jours d’affilé et des nocturnes jusqu’à 22h ! Sans oublier la fin du Vosgpat !  Et puis Internet est arrivé … et les métiers du tourisme ont beaucoup évolué. Terminé les journées entières dans la réserve à préparer des colis de doc pour les OT. En conclusion, nous avons 30 ans de plus et ça se voit à peine ;-)

Irène : L’arrivée d’internet et la fin du Minitel 3615 VOTEL, la qualité des hébergements, la durée des salons touristiques et le fleurissement avec désormais plus de place à la diversité des plantes vivaces.

Quels sont les 3 moments forts de votre carrière et pourquoi ?

Corinne : Les divers déménagements de la rue Gilbert au dernier étage du siège ; l’ancêtre de SITLOR « TC Accueil », le début de notre réseau, et l’obligation de saisir les coordonnées des clients – adieu les statistiques avec des cartons perforés ! – et pour terminer, ma chute de cheval à Saint-Maurice-sur-Moselle lors d’un reportage photo … résultat : double fracture de la main !!   

Irène : L’arrivée de Damien Parmentier à la direction du CDT parce qu’il a redoré l’image de la structure auprès des socio-pros. Et ensuite, le changement de mission en 2009 orienté vers l’accompagnement des porteurs de projet parce que ce fut un nouveau challenge qui a duré 10 ans.                                                                                                               

Quel est votre endroit « coup de cœur » dans les Vosges et pourquoi ?

Corinne : La rue Gilbert à Epinal, là où tout a commencé ! Et la ferme du Bignovre à Monthureux-sur-Saône.

Irène : En été, le parc thermal de Vittel car le choix des activités est multiple : balades à pied, en rosalies, parier aux courses hippiques, écouter des concerts… En hiver, le Hohneck et les crêtes enneigées parce que la vue est époustouflante !

Un souvenir, une anecdote mémorable à nous partager ?

Corinne : Le transport d’un sanglier en chocolat jusqu’à la Maison de la Lorraine à Paris pour l’offrir à Monsieur Poncelet à l’occasion de la Saint-Nicolas.

Irène : La même anecdote que Corinne et une campagne publicitaire aux Pays-Bas où le fichier client nous est parvenu en double exemplaire, nous avons envoyé toute la documentation en double !

irene-corinne2001

 

Les dernières actualités du site
  • Actualités